[fullwidth background_color= » » background_image= » » background_parallax= »none » enable_mobile= »no » parallax_speed= »0.3″ background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » video_url= » » video_aspect_ratio= »16:9″ video_webm= » » video_mp4= » » video_ogv= » » video_preview_image= » » overlay_color= » » overlay_opacity= »0.5″ video_mute= »yes » video_loop= »yes » fade= »no » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding_top= »20″ padding_bottom= »20″ padding_left= »0″ padding_right= »0″ hundred_percent= »no » equal_height_columns= »no » hide_on_mobile= »no » menu_anchor= » » class= » » id= » »][one_full last= »yes » spacing= »yes » center_content= »no » hide_on_mobile= »no » background_color= » » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » background_position= »left top » border_position= »all » border_size= »0px » border_color= » » border_style= » » padding= » » margin_top= » » margin_bottom= » » animation_type= » » animation_direction= » » animation_speed= »0.1″ class= » » id= » »][fusion_text]

Gestion du stress

D’une façon générale, le terme stress est utilisé lorsqu’un individu n’est pas en mesure de fournir une réponse adéquate ou efficace aux stimulis provenant de son environnement ou que cette réponse se solde par une usure prématurée de son organisme (surmenage). Dans ce sens, le stress implique une relation très complexe et particulière entre une personne et son environnement.

Les réponses face à une situation stressante procèdent d’une part de l’interaction entre les caractéristiques de la situation externe (les demandes, les contraintes, etc.) et les ressources propres à l’individu (hygiène de vie, patrimoine génétique, constitution physique, etc.), d’autre part.

Si le stress est généralement vecteur de santé, il peut également être source de souffrance.

Dans ce cas, les personnes concernées pourraient connaître les symptômes suivants :

douleurs dans le dos
nervosité, irritabilité, tension
raideurs de la nuque et/ou des épaules
troubles du sommeil
maux de tête, migraines
fatigue
troubles gastro-intestinaux, constipation
difficulté de concentration
allergies, asthme, eczéma
refroidissement chronique, bronchite, toux
bourdonnement dans les oreilles,
palpitations, oppression de la poitrine.

En s’appuyant sur les compétences médicales de la médecine chinoise pour établir le diagnostic et sur ses outils thérapeutiques pour effectuer le traitement (acupuncture, massages, conseils en nutrition), le CSMTC travaille avec efficacité depuis de nombreuses années dans la gestion préventive du stress et dans le traitement curatif des symptômes liés au surmenage.

L’ « optimisation du capital-santé », c’est-à-dire le travail de renforcement préventif de l’organisme pour qu’il soit toujours en mesure d’offrir une réponse adéquate aux exigences environnementales, est de toute évidence la condition qui garantit à chacun une sensation durable de bien-être physique et psychique.

Les prestations du CSMTC sont reconnues par les complémentaires des caisses-maladie et peuvent faire l’objet d’un remboursement.[/fusion_text][/one_full][/fullwidth]